Toulouse créative

Toulouse est une ville créative. Notre rôle est d’encourager cette créativité par tous et au service du plus grand nombre.

Si Toulouse est une métropole connue pour sa place éminente dans la recherche, elle n’en est pas moins une ville d’ingénieurs. Gardons à l’esprit le génial Pierre-Paul Riquet, concepteur du Canal du Midi. Souvenons-nous des hommes et des femmes des bureaux d’études de l’Aérospatiale qui ont fait de Toulouse une capitale européenne de l’aéronautique en concevant la Caravelle et le Concorde.

L’innovation est au cœur du logiciel toulousain. Labellisée French Tech, la métropole voit naître de nombreuses startups accompagnées par un écosystème dynamique. Dans le domaine technologique comme sociétale, les toulousaines et toulousains inventent de nouveaux services pour les habitants.

Nous proposons de pousser l’innovation en tous domaines pour un monde meilleur et une vie plus simple. Innover c’est un état d’esprit, une façon d’appréhender le monde en dynamique qui consiste à ouvrir l’avenir plutôt que de s’inscrire dans la seule gestion de l’existant.

Que chacun-e se sente l’ingénieur, le « maker » de sa ville. En somme, dans ce laboratoire, c’est un nouveau rapport aux citoyens et à l’action publique que nous proposons de mettre en place, un rapport basé sur l’ingéniosité collective et la valeur d’usage, par-delà le seul critère économique. Le mouvement de l’économie sociale et solidaire est à cet effet un moteur puissant puisqu’il répond à de nombreux enjeux de sociétés où les inégalités économiques et sociales se creusent.

Accompagner les idées, les projets qui naissent dans les laboratoires de recherche, leur permettre de trouver un terrain d’application dans la ville pour ouvrir leurs usages au plus grand nombre, telle est notre conception du rôle de l’acteur public.

La ville que nous pourrions faire ensemble expérimente de nouvelles façons de travailler, d’échanger, de commercer, de se rencontrer, d’apprendre, de se distraire, de circuler, de créer, de participer à la vie publique. Elle s’ouvre aux enfants en privilégiant un urbanisme créatif et récréatif.

Nous avons pour ambition de mettre notre capacité d’innovation collective au service du bonheur en ville.

Photo : Matthieu Sartre